Electricité : le premier ministre a inauguré 3 postes sources de 225 KV d’un montant global de 30 milliards.

Abidjan, 09 déc Le Premier Ministre, Daniel Kablan Duncan, accompagné du Ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara et du Conseiller économique de l’ambassade de Chine en Côte d’Ivoire a inauguré, le 09 décembre, trois postes sources électriques : le Poste d’Azito et l’extension du Poste de Yopougon 2 à Yopougon et le Poste de la Djibi à Cocody. D’un coût global d’environ 30 milliards de FCFA, selon le Chef du Gouvernement, ces trois postes qui étaient de 90 KV sont passés à 225 KV. Et d’expliquer que « la mise sous tension de ces postes est une opportunité pour réaffirmer l’engagement du Président de la République, SEM. Alassane Ouattara, pour la réalisation de grands projets générateurs d’emplois et de bien-être au profit de nos populations ».

Aussi a-t-il renchéri, ces postes « permettront de renforcer et de densifier les postes sources pour une meilleure distribution du réseau électrique dans le district d’Abidjan qui représente 60% de la demande nationale ».
En plus, il a annoncé qu’ « après avoir atteint une capacité de 2000 MW à fin 2015, le prochain défi du Gouvernement est de passer à 3000 MW en 2018 et d’atteindre 4000 MW minimum en 2020».

Toutefois, il a indiqué que des efforts restent à faire dans le sens de l’optimisation des coûts du secteur, la lutte contre la fraude, l’amélioration de l’efficacité énergétique, la recherche de sources d’approvisionnements compétitifs qui génèrent du gaz liquéfié, la formation de ressources humaines, la diversification des sources de production en mettant l’accent sur les sources d’énergie renouvelables (l’électricité, la biomasse et le solaire).

Pour sa part, le Ministre Adama Toungara a dit que ces ouvrages de haute technologie s’inscrivent dans le programme de renforcement du réseau électrique national.

S’il a reconnu que « le réseau électrique de la Côte d’Ivoire a souffert de la faiblesse d’investissement du fait des crises traversées », il a annoncé cependant, que concernant les coupures électriques, « l’objectif est d’atteindre un temps moyen de coupure de 30 heures d’ici à fin 2016 et 20 h en 2017 ».
Il a saisi cette occasion pour féliciter ses partenaires techniques et financiers la BOAD, une banque chinoise et CI-Energie, structure sous tutelle qui a piloté les travaux.

L’extension du poste de Yopougon 2 de 90 Kw à 225 kw lancé en janvier 2015 d’un coût de 4,9 milliards de FCFA, facilitera l’évacuation de l’énergie du barrage de Soubré, et contribuera à sécuriser la fourniture de toute la zone d’Abidjan et d’Agboville en soulageant les postes d’Abobo, Yopougon 1 et même de Taabo.
Quant au poste d’Azito, lancé le 23 octobre 2014 d’un coût de 11 milliards de FCFA, il devra permettre d’améliorer l’alimentation en électricité de la zone ouest d’Abidjan à partir des quartiers de Yopougon et de décharger le poste de Yopougon1. Le Poste de la Djibi lancé le 4 septembre 2015 d’un coût de 12,85 milliards de FCFA va permettre de décharger le poste d’Abobo de 40 MW, et celui de la Riviera de 15 MW.

 

pour gouv.ci//actumedia.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *